Conseil municipal du 10 juillet 2020

propos liminaire de
jean-marie fourmantin

Avec ce second Conseil Municipal, nous entrons dans ce qui va permettre l’action municipale :

– la mise en place des commissions thématiques de travail,

– la désignation des élus dans les structures intercommunales (SIVU par exemple) et dans les organes municipaux ; comités techniques ou structures de gestion de missions communales.

1715 électeurs de notre commune ont dirigé leurs suffrages vers l’Union pour le Relecq-Kerhuon donnant à cette liste la majorité. Les 2 listes suivantes, Vert le Relecq-Kerhuon recueillant 1022 voix et Marchons pour le Relecq-Kerhuon recueillant 984 voix sont donc arrivées en seconde et troisième position mais leur score cumulé (2006 suffrages) est supérieur à celui du vainqueur. Se pose donc la question de la représentation de ces listes au sein des commissions et des différentes structures accueillant des élus.

La question a été tranchée dans la composition des commissions municipales, chaque liste minoritaire s’est vue proposer 2 sièges de commissaires, hormis pour la commission « Subventions » qui n’accueillera qu’un commissaire par liste minoritaire.

Nous serons présents à la commission Permis de construire avec un élu titulaire, au CCAS avec un représentant titulaire également, à l’association de gestion du Centre Jacolot avec un suppléant.

Pour toutes les structures dont la représentation municipale est soumise au vote en cette fin de journée, Office des sports, Conseils d’école, Conseil d’établissement de l’IME de l’Elorn, Comité de jumelage, Sivu des rives de l’Elorn, Comité syndical des PFCA, Syndicat mixte VIGIPOL, Maison des Kerhorres, CHSCT et Comité Technique, les minorités sont exclues.

J’ai insisté auprès de Laurent PERON pour qu’il accepte de ne pas laisser les 2006 personnes qui ont voté pour les listes minoritaires sans représentation dans toutes ces structures. Alors qu’il n’était pas prévu d’intégrer un représentant de chacune de ces listes dans la commission d’appel d’offres, il a finalement accepté que nous y soyons représentés, je l’en remercie. Nous proposerons donc un titulaire et un suppléant.

Pour autant le problème de la représentation d’une grande partie des électeurs de la commune n’est pas réglé. Je note que dans la commune voisine de GUIPAVAS, l’opposition est représentée dans de nombreuses structures communales ou intercommunales parfois en positionnant un suppléant comme c’est le cas pour le SIVU de l’Elorn où le nombre de délégués communaux est très réduit.

Les propositions qui nous sont faites ne nous satisfaisant pas totalement, nous ne participerons pas aux votes des délibérations relatives aux désignations des représentants de la ville dans lesquelles nous ne sommes pas sollicités, c’est-à-dire :

  • L’office des sports,

  • Les conseils d’école,

  • L’IME de l’Elorn,

  • Le comité de jumelage,

  • Le SIVU des rives de l’Elorn,

  • Le comité syndical des PFCA,

  • Le syndicat mixte VIGIPOL,

  • La maison des Kerhorres,

  • Le CHST,

  • Le CT.

résultats des votes dans
les commissions municipales

  • Commission Petite enfance, enfance, vie scolaire et jeunesse :  Armelle COFFIN et Laurence GARRIGUES-KERHASCOËT
  • Vie culturelle, lecture publique, animation et sport :  Laurence GARRIGUES-KERHASCOËT et Jean-Marie FOURMANTIN
  • Urbanisme, travaux, proximité, participation des habitants, écologie et littoral : Georges BARBIER et Jean-Marie FOURMANTIN
  • Finances, personnel, administration générale et électionsJean-Marie FOURMANTIN et Armelle COFFIN
  • Solidarité, aînés et handicapLaurence GARRIGUES-KERHASCOËT et Armelle COFFIN
  • Subventions Jean-Marie FOURMANTIN  
  • Permis de construire : Georges BARBIER
  • Commission d’Appel d’Offres :  Jean-Marie FOURMANTIN en qualité de titulaire et Laurence GARRIGUES-KERHASCOËT en qualité de suppléante
  • CCAS : Armelle COFFIN