Jean-Marie Fourmantin

Jean-Marie fourmantin,
notre tête de liste

“Après avoir vécu 7 ans à Sibiril (Finistère), je suis arrivé au Relecq-Kerhuon en janvier 2014. Je me suis tout de suite pris de passion pour notre commune, havre de paix et de bien-être.

Toute ma carrière professionnelle s’est articulée au sein de la Direction Générale des Finances Publiques, au poste de receveur municipal (en qualité de comptable public) auprès de nombreuses communes. Après avoir été receveur de Landerneau et de la communauté de communes du pays de Landerneau-Daoulas, j’ai achevé ma carrière en tant que payeur départemental auprès du département du Finistère. J’ai pris ma retraite en décembre 2018, à l’âge de 64 ans. Spécialiste des affaires budgétaires, financières et comptables des collectivités, j’ai eu l’occasion de rencontrer durant ma carrière de nombreux élus dans le Finistère qui m’ont donné le goût de la chose publique : j’ai désormais le désir de mettre mon expérience au service de ma commune, le Relecq-Kerhuon.

 

Si dans ma vie professionnelle j’ai managé des équipes, j’en ai fait de même dans le milieu associatif. Plongeur subaquatique depuis plus de 40 ans, j’ai présidé un club de 150 membres pendant 8 ans et formé de nombreux plongeurs à ce beau loisir. La plongée m’a conduit à beaucoup voyager : j’ai constaté, années après années, la lente mais irréversible dégradation du milieu marin. Une raison supplémentaire de mon engagement dans notre commune du littoral.

J’ai débuté la politique en avril 2016, lorsque j’ai rejoint le mouvement En Marche ! porté par Emmanuel Macron. Au même moment, j’ai créé un comité local au Relecq-Kerhuon, que j’anime encore à ce jour. C’est cette position qui m’a amené à m’interroger sur l’opportunité de conduire une liste d’ouverture et de renouvellement dans notre commune. Poussé par mes amis et par une grande envie, je me suis lancé dans ce beau projet qu’est la campagne pour les élections municipales au Relecq-Kerhuon.

C’est pourquoi, avec mes colistiers issus de la société civile et venant d’horizons politiques différents, nous avons créé ensemble la liste “Marchons pour le Relecq-Kerhuon“, dont j’ai pris la tête pour les élections municipales des 15 et 22 mars 2020.”